Rechercher

Catégories

13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 17:12

 

 

Correction DS n°5

 

 

I – Questionnaire à Choix Multiples :

Pour chaque proposition, cochez la bonne réponse.

1 – Le macrophage :                                    Est un leucocyte.

Est aussi appelé cellule tueuse.                  Est produit dans la moelle épinière.

2 – La réaction inflammatoire :                  ○ Est néfaste pour l'organisme.

Est un mécanisme inné.                              Est un mécanisme acquis.

3 – Les cellules de l'immunité innée :                     ○ Sont les globules rouges.

Sont toutes localisées dans le sang.                       Sont capables de phagocytose.

4 – La phagocytose :                        Est effectuée par les macrophages.           

Permet d'éliminer les virus. Provoque l'apoptose de la cellule infectée.

5 – Les symptômes de la réaction inflammatoire (rougeur, chaleur, douleur et gonflement) sont dus à :

Un déplacement d'eau qui quitte les tissus pour aller dans le sang.

Une vasodilatation et à une augmentation de la perméabilité des vaisseaux.

L'afflux des cellules de l'immunité.

6 – Les médiateurs chimiques de l'inflammation :

Sont des globules blancs.   Sont libérés par les agents pathogènes.

Entraînent une amplification de la réaction immunitaire.

7 – La liaison d'un anticorps à son antigène :       Est non spécifique.

S'effectue grâce à la partie constante des immunoglobulines.

Participe à l'élimination de l'antigène.

8 – Les lymphocytes B :                               Peuvent se différencier en plasmocytes.

Peuvent se différencier en LTCD8.           Peuvent se différencier en LTCD4.

9 – Les lymphocytes T CD8 :

Peuvent se différencier en LTc.

S'activent dès l'entrée de l'antigène dans l'organisme.

Sont capables de reconnaître un antigène circulant dans le sang.

10 – Les lymphocytes T auxilliaires :

Sont issus de la différenciation des LTCD8.

Produisent de l'IL2 en grande quantité.

Produisent des anticorps circulants.

 

1 point par réponse juste

 


II – Les mécanismes de l'immunité:

Construisez un schéma de synthèse récapitulant les mécanismes innés et acquis par lesquels le système immunitaire combat un agent pathogène.

reponse_immunitaire.gif 

 

Source : http://crdp.ac-amiens.fr/enviro/air/air_maj3_detail_p1_1.htm 

2 points pour la réponse immunitaire innée présentant macrophage, antigène et phagocytose.

3 points pour les LT8, les LTc et la perforine.

4 points pour les LB, les plasmocytes, les anticorps et le macrophage.

2 points pour les LT4, les LTa et l'interleukine qui stimule les LB et LT8.

1 point pour la multiplication et la différenciation, les lymphocytes mémoire.

 


III – Le principe de fonctionnement d'un test de grossesse :

1 – La ligne bleue horizontale dans les deux fenêtres est due à la fixation des anticorps anti-HCG colorés :

Sur les anticorps anti-HCG incolores.

Sur les anticorps anti-anticorps.

Sur les molécules d'HCG.

A la fois sur les anticorps anti-HCG incolores et sur les anticorps anti-anticorps.

2 – La ligne bleue verticale apparaissant dans la fenêtre de gauche est due à la fixation de molécules d'HCG :

D'abord sur les anticorps anti-HCG incolores puis sur les anticorps anti-HCG colorés.

D'abord sur les anticorps anti-HCG colorés puis sur les anticorps anti-HCG incolores.

D'abord sur les anticorps anti-anticorps puis sur les anticorps anti-HCG colorés.

En même temps sur les anticorps anti-anticorps et sur les anticorps anti-HCG colorés.

 

2 points par réponse juste

 

 

IV – Schéma à compléter :

 

Ac

Source : http://www.jpboseret.eu/index.php?page=les-differents-mecanismes-de-defense

 

0,5 point par légende,

1 point pour le titre

 


V – Nutrition et santé :

 

1) Précisez l'effet de la malnutrition sur l'efficacité des barrières physiques superficielles contre les agents pathogènes.

 

Les barrières physiques superficielles évaluées ici sont les cellules de trachées et les cellules buccales.

Le document 1 montre que :

- le nombre de bactéries adhérentes par cellule buccale est de 2,5 chez un individu sain et 3,5 chez un individu en malnutrition, 1 point

- le nombre de bactéries adhérentes par cellule de trachée est de 6,5 chez un individu sain et 12 chez un individu en malnutrition. 1 point

On peut donc en conclure que la malnutrition rend les barrières physiques superficielles beaucoup moins efficaces contre l'adhérence des agents pathogènes. 1 point

 

2) Identifiez les cellules immunitaires qui semblent être affectées par une malnutrition de l'individu qui les porte.

 

Le document 2 montre que :

            - en présence de LT normaux, les LB normaux se différencient en 2200.106 plasmocytes,

            - en présence de LT malnutris, les LB malnutris se différencient en 500.106 plasmocytes,

            - en présence de LT malnutris, les LB normaux se différencient en 750.106 plasmocytes,

            - en présence de LT normaux, les LB malnutris se différencient en 1600.106 plasmocytes,

Il semble donc que les LB sont affectés par une malnutrition de l'individu qui les porte, mais que ce sont surtout les LT qui sont touchés.

Puisque les LTa permettent la stimulation des LB grâce aux interleukines qu'ils produisent, les incitant à se différencier en plasmocytes, il est normal qu'une atteinte des LT provoque une diminution de la quantité de plasmocytes.

 

3) Concluez quant à la relation existant entre malnutrition et risque épidémique dans une population.

 

 

 

 

Partager cet article

commentaires

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog